Jour 399

CHUMLes choses ne se passent pas comme je l’avais prévu. La vie est ainsi faite qu’elle nous réserve des surprises. En guise de petit rappel auprès de mes lecteurs : j’avais prévu me consacrer jusqu’à la fin du mois de mai à la correction des textes de ma deuxième année d’écriture, et ne reprendre mes publications quotidiennes qu’au début de juin. Les publications quotidiennes appartiennent à ma maintenant neuvième année d’écriture, c’est dire comme le temps passe.
Les textes de ma première année ont été passés au crible d’une telle correction. Quand je les lis dans mon cartable, en version papier, je prends un certain plaisir à les revisiter. Je voulais donc faire la même chose avec les textes de la deuxième année, tout en sachant que ce ne serait pas facile, à cause de l’omniprésence de Yasmine.
Il me reste, vous me direz, beaucoup de pages à passer au crible, à savoir la production complète de mes troisième, quatrième, cinquième, sixième, septième et huitième années d’expériences les plus folles sur mon blogue. Fiou !
Pour effectuer ce travail de moine correcteur, je copie/colle tous les textes d’une même année dans un seul fichier Word et j’en ai pour quelque trois cents pages à travailler fort. Or, la licence de la suite Office qui est installée sur mon ordinateur est une licence piratée. J’ai reçu un message de Microsoft, je venais à peine de commencer mes corrections dans mon fatras de trois cents pages, sous la forme d’une fenêtre à mon écran, m’informant que je ne pourrais plus utiliser le logiciel Word passé les trois prochains jours. J’ai donc corrigé un peu les jours un, deux et trois, puis je n’ai plus été en mesure de le faire.
Je voulais aller porter mon ordinateur chez notre informaticien du village pour qu’il règle mon problème, mais un événement est venu contrecarrer ce mini projet : j’ai été invitée à me présenter au CHUM pour rencontrer le cardiologue qui remplace celui qui m’a opérée en 2013, ce dernier étant maintenant retraité.
– C’est nécessaire d’y aller sous peu ?, ai-je demandé à la secrétaire au téléphone, en ayant en tête d’aller porter mon ordinateur à moins de trois kilomètres de la maison, et non d’en rouler plus de cent.
– Il n’y a rien d’urgent, a répondu la demoiselle d’une voix très douce. Le cardiologue vient d’arriver des États-Unis où il travaillait et il aimerait rencontrer ses patients pour les connaître. Ce sont des rencontres assez courtes, pour établir un premier contact, a-t-elle ajouté. Il transporte peut-être ici, a-t-elle pris la peine de mentionner, ses manières de faire américaines…
Cela me tentait d’autant moins de me rendre à Montréal que j’allais faire deux heures de route pour dix minutes d’entrevue.
– Je peux lui dire que vous préférez attendre, a enchaîné la jeune fille, constatant que je ne me précipitais pas pour répondre.
Pendant qu’elle me disait ça, mon mari me faisait signe avec moult gestes et des yeux de reproche qu’il n’était pas question de ne pas y aller.
– Bon, d’accord, ai-je répondu, à quelle heure doit-on se présenter ?
– À dix heures trente demain matin, a répondu la voix. La cardiologie est située au troisième étage du Pavillon C.
– Très bien, nous y serons demain.
– Mince, ai-je ajouté à l’adresse de mon mari cette fois, j’ai oublié de lui demander s’il était possible de se stationner à proximité.
– On verra ça demain, a répondu mon mari.

Publicités

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s